Recherche
 
Fermer
L'association
Galleries d'images
Nuage de Tags
 
Visites

 356937 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Bienvenue sur ADSEAM
ADSEAM : Association Départementale pour la Sauvegarde de l'Enfant à l'Adulte de la Manche, une association de militants et de professionnels pour des actions d'utilité sociale.
carte2013.jpg


 

EDITO

En ce début d’année, quels sont les chantiers, dossiers et évolutions, que l’ADSEAM envisage ? Certains sont récurrents et d’autres nouveaux. Sans ordre de préférence et d’importance, tous, seront à traiter.
La négociation de nos CPOM (Contrats Pluriannuels d’Objectifs et de Moyens), encore et toujours, où en sommesnous
aujourd’hui ? Les négociations terminées, je devais signer le CPOM avec le Conseil Départemental au mois de décembre, mais à l’heure où j’écris ces lignes, nous venons d’apprendre qu’il nous faudra attendre janvier 2017. Les raisons de ce retard sont techniques, puisque, par principe le Conseil Départemental ne doit l’entériner qu’après le vote du budget. Or celui-ci, initialement prévu début décembre est reporté au 5 janvier 2017, délai
supplémentaire demandé par le président Philippe BAS pour “parvenir à un budget complètement réfléchi et ajusté avec le bon espoir d’éviter la hausse des impôts” (Ouest-France du 9 décembre 2016).
Nous aurons l’occasion de revenir dans le détail sur ce CPOM. Toutefois, sachez que pour les 5 années à venir, le nombre de places de nos foyers reste inchangé avec à terme une implantation sur une troisième ville du département.
L’activité en milieu ouvert, elle, ne concerne plus que les mesures judiciaires. Mais, le nombre de mesures arrêté, plus élevé que prévu et ajustable en fonction de l’activité réelle fait que les craintes que nous avions pour la préservation de l’emploi ont disparu. D’ici 2021, nos effectifs diminueraient d’environ quatre ETP,
suite à des départs en retraite non remplacés, et ce, uniquement sur les effectifs du Pôle “Protection de l’Enfance”.
S’agissant du Pôle Médico-Social, je crains qu’il nous faille faire preuve d’un peu plus de patience. En effet, avant d’aller plus loin dans nos négociations, l’ARS, encore bas-normande, souhaitait avoir une meilleure connaissance des besoins sur son territoire Cette attente, légitime, est toujours d’actualité mais doit
maintenant se réaliser, sur les cinq départements de Normandie.
Pour ce qui est du Service Logement, vous vous souvenez que, faute de financement, la décision de fermer ce service a été prise avant l’été 2016. Face à la réaction de la ville de Cherbourg-en-Cotentin, nous sommes revenus sur cette décision. Depuis, avec des représentants de cette ville et les services du Conseil Départemental, nous nous rencontrons régulièrement pour trouver un financement pérenne de ce dispositif. Au cours de cette année, le moment venu, nous inviterons les services de l’État (Cohésion Sociale) à nos échanges.
Le rapprochement avec l’ACJM se poursuit selon le calendrier prévu avec une réunion chaque mois. La première concrétisation aura lieu dès ce début d’année puisque les salaires de l’ACJM seront réalisés par nos services. Auprès des Institutions Représentatives du Personnel dans un premier lieu, un point régulier sera fait au fur et
à mesure.
J’écris ces lignes au lendemain de nos habituelles “réunions de territoires”. Au cours de celles-ci, et quel que soit le lieu, vous avez pu faire part des difficultés rencontrées dans l’exercice de vos missions en particulier pour le Pôle “Protection de l’Enfance”. Comment y remédier, avec, à l’évidence, de multiples raisons ?
Interroger nos organisations ? Analyser les conséquences des changements récents ? Depuis leur création, les services de “milieu ouvert” assuraient les mesures administratives et judiciaires. Passer du jour au lendemain à ne plus avoir que les mesures judiciaires change la nature même du travail et nos habitudes de travail. La fin des prises en charge à la majorité entraîne les mêmes conséquences dans nos foyers d’hébergement, et en particulier
pour l’ADSEAM qui n’accueille que des adolescents. Les moyens qui nous sont alloués et les missions qui nous sont demandées sont-ils adaptés pour tous les jeunes accueillis ?
Autant de questions qu’il ne faut pas éluder. Autant de réponses à trouver.
Autant de réponses à trouver, nous, au sein de notre association, mais aussi avec les autres associations gestionnaires, comme nous, de foyers d’hébergement, avec les magistrats et tous nos partenaires institutionnels.
En cette période de voeux, nous pouvions imaginer une ambiance moins morose. Pour autant, avec l’ensemble des administrateurs, je veux vous affirmer notre détermination, aux côtés de tous, à rechercher toutes les solutions.
Ne baissons pas les bras et bonne année à tous.

Gilles BIGOT - Président

Les 3 dernières nouvelles
La dernière lettre Horizon - par videocripp le 08/02/2017 @ 16:49

horizon34.jpg

Le changement, les changements…

En ce début d’année 2017 et après quasiment un an à la Direction générale de l’ADSEAM, je crois qu’une petite rétrospective sur l’année écoulée s’impose au regard des nombreux événements survenus et en se projetant dans l’avenir.
L’année dernière, dans ce même journal, Monsieur Bigot, notre président et Monsieur Demoulière faisaient état des perspectives pour 2016. Certaines se sont réalisées, d’autres sont encore en cours de réalisation.
Le personnel du siège s’est renouvelé aux 4/5, au-delà de ce qui était prévu puisque Sandrine Leroy, responsable ressources humaines et Angelina Duchemin, assistante de direction, remplacée par Kim Sadiman pendant son congé maternité ont effectivement pris leur fonction à mes côtés début 2016. En septembre, nous avons aussi accueilli une nouvelle responsable qualité et développement, Élodie Leroy, qui est venue remplacer Julien Richard, parti vers d’autres horizons professionnels pour satisfaire son projet de s’investir dans la formation. Pour en savoir plus, c'est par ici

Lire la suite Lire la suite

horizon34.jpg

Le changement, les changements…

En ce début d’année 2017 et après quasiment un an à la Direction générale de l’ADSEAM, je crois qu’une petite rétrospective sur l’année écoulée s’impose au regard des nombreux événements survenus et en se projetant dans l’avenir.
L’année dernière, dans ce même journal, Monsieur Bigot, notre président et Monsieur Demoulière faisaient état des perspectives pour 2016. Certaines se sont réalisées, d’autres sont encore en cours de réalisation.
Le personnel du siège s’est renouvelé aux 4/5, au-delà de ce qui était prévu puisque Sandrine Leroy, responsable ressources humaines et Angelina Duchemin, assistante de direction, remplacée par Kim Sadiman pendant son congé maternité ont effectivement pris leur fonction à mes côtés début 2016. En septembre, nous avons aussi accueilli une nouvelle responsable qualité et développement, Élodie Leroy, qui est venue remplacer Julien Richard, parti vers d’autres horizons professionnels pour satisfaire son projet de s’investir dans la formation. Pour en savoir plus, c'est par ici

Fermer Fermer


LEs 40 ans du CHRS - par videocripp le 16/11/2016 @ 14:55

" Un anniversaire champêtre et convivial ! " ( Presse de la Manche )  Pour en savoir plus, c'est ---> ici.

cap.jpg

Lire la suite Lire la suite

" Un anniversaire champêtre et convivial ! " ( Presse de la Manche )  Pour en savoir plus, c'est ---> ici.

cap.jpg

Fermer Fermer


Colloque Les violences sexuelles et la mémoire traumatique - par videocripp le 04/10/2016 @ 09:38
pref-manche.jpg logo-adseam.gif logo-avranches.png

 

Le président de l’Association Départementale pour la Sauvegarde de l’Enfant à l’Adulte de la Manche (ADSEAM) et l’équipe du Pôle Insertion du Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) le Cap d’Avranches en collaboration avec le Conseil Local de Sécurité et de Prévention (CLSPD) de la ville d’Avranches et la Direction Départementale de la Cohésion Sociale/Délégation Départementale aux Droits des Femmes et à l’Egalité (DDCS/DDDFE) vous invitent à participer au colloque :

« Les violences sexuelles et la mémoire traumatique »

Mardi 8 novembre de 8h45 à 17h00 A la salle Victor Hugo, Place Carnot à Avranches (50300)
Colloque gratuit sur inscription. Repas 15€ : réservation obligatoire pour le repas avant le 24 octobre

Formulaire d'inscription,  ici.

PROGRAMME


8h45 – 9h00 Accueil


9h00 – 9h10 Ouverture du colloque par Monsieur WITKOWSKI, Préfet de la Manche ou son représentant et Monsieur BIGOT,Président de l’ADSEAM


9h10 – 10h40 Intervention de Aude FIEVET, Psycho-sociologue, Présidente de l’Association : « Le monde à travers un regard »
- Bref historique des lois concernant les violences sexuelles et la loi du 14 mars 2016
- Repérage : les signes majeurs, la constellation du danger et les signes secondaires


10h40 – 11h00 Pause


11h00 – 12h30 Intervention de Muriel SALMONA, Psychiatre-psychotraumatologue, Présidente de l’Association : « Mémoire Traumatique et Victimologie »
- La mémoire traumatique : les mécanismes et les conséquences dans la compréhension de la clinique
et sur la prise en charge de la victime


12h30 – 14h00 Déjeuner


14h00 – 16h15 Poursuite de l’intervention de Muriel SALMONA


16h15 – 16h45 Echanges avec la salle


16h45 – 17h00 Clôture de la journée par Gaëlle JAMES, Déléguée Départementale aux Droits des Femmes et à l’Egalité

 

 

 

Lire la suite Lire la suite

pref-manche.jpg logo-adseam.gif logo-avranches.png

 

Le président de l’Association Départementale pour la Sauvegarde de l’Enfant à l’Adulte de la Manche (ADSEAM) et l’équipe du Pôle Insertion du Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) le Cap d’Avranches en collaboration avec le Conseil Local de Sécurité et de Prévention (CLSPD) de la ville d’Avranches et la Direction Départementale de la Cohésion Sociale/Délégation Départementale aux Droits des Femmes et à l’Egalité (DDCS/DDDFE) vous invitent à participer au colloque :

« Les violences sexuelles et la mémoire traumatique »

Mardi 8 novembre de 8h45 à 17h00 A la salle Victor Hugo, Place Carnot à Avranches (50300)
Colloque gratuit sur inscription. Repas 15€ : réservation obligatoire pour le repas avant le 24 octobre

Formulaire d'inscription,  ici.

PROGRAMME


8h45 – 9h00 Accueil


9h00 – 9h10 Ouverture du colloque par Monsieur WITKOWSKI, Préfet de la Manche ou son représentant et Monsieur BIGOT,Président de l’ADSEAM


9h10 – 10h40 Intervention de Aude FIEVET, Psycho-sociologue, Présidente de l’Association : « Le monde à travers un regard »
- Bref historique des lois concernant les violences sexuelles et la loi du 14 mars 2016
- Repérage : les signes majeurs, la constellation du danger et les signes secondaires


10h40 – 11h00 Pause


11h00 – 12h30 Intervention de Muriel SALMONA, Psychiatre-psychotraumatologue, Présidente de l’Association : « Mémoire Traumatique et Victimologie »
- La mémoire traumatique : les mécanismes et les conséquences dans la compréhension de la clinique
et sur la prise en charge de la victime


12h30 – 14h00 Déjeuner


14h00 – 16h15 Poursuite de l’intervention de Muriel SALMONA


16h15 – 16h45 Echanges avec la salle


16h45 – 17h00 Clôture de la journée par Gaëlle JAMES, Déléguée Départementale aux Droits des Femmes et à l’Egalité

 

 

 

Fermer Fermer


Identité
ADSEAM : Association Départementale pour la Sauvegarde de l'Enfant à l'Adulte de la Manche, une association de militants et de professionnels pour des actions d'utilité sociale.